Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 19:22

Cyniques charognards, pitoyable troupeau,

Le visage enlaidi par des songes futiles,

Assoiffés, le cœur sec, cohortes versatiles

Dont l’âme se dessèche ainsi qu’un vieux drapeau,

 

Sous vos airs solennels, vous jouez du pipeau,

Grisés par le pouvoir, ses vertus mercantiles,

Vous rampez, courtisans, libidineux reptiles,

Prêt à tout pour cueillir du prestige l’appeau…

                                                                          

Sous l’emprise de l’or que votre âme courtise,

Emules de Caïn qui de la convoitise,

Sans remords, avec zèle, épointez l’aiguillon,

 

De vous, j’ai beau rêvé plus séduisant visage,

Je ne vois sur vos fronts que ravines sans âge

Dont le vice et l’orgueil ont creusé le sillon… 

Partager cet article

Repost0

commentaires