Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 19:18

Pour du monde oublier tous ces regards cupides

Qui lorgnent sur la table un écho du festin

Et flétrissent leurs cœurs pour un maigre butin ;

Saltimbanque, j’irai dans des bouges sordides,

 

Sur des sofas profonds aux miasmes fétides,

Rechercher la tendresse auprès d’une catin,

J’embraserai mon corps d’un souffle clandestin

Et goûterai le fruit des voluptés morbides…

                                                                           

Seule, hélas, la misère imagine le beau,

Ivre, je danserai sur mon futur tombeau ;

Que la vieille sorcière en suffoque d’envie…

 

Avant que sur le roc ne soit gravé mon nom,

A l’amitié, ma sœur, allons boire un canon ;

Moi, je lève mon verre et je trinque à la vie… 

Partager cet article

Repost0

commentaires