Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 15:20

 

 

D’une ride sur l’eau, vivante sous l’étreinte,

Otage de l’asphalte enténébré du sort,

Nymphe frêle encollée au thorax de la mort

Si fragile est le fil, de ton souffle l’empreinte…

 

Pour simplement survivre, il t’arrive de feindre,

Tu mandes de tes vœux le sommeil en renfort

Et le rêve revient lorsque le jour s’endort,

Sous l’aile de l’oubli ton cauchemar s’éreinte…

 

Fugace instant de paix qu’encercle le brouillard,

Tu n’entends plus, pervers, grincer ton corbillard

Sous ta paupière, ailleurs, tu souris bienheureuse…

 

Une étoile scintille au bout du corridor,

Tu ne sais pas qu’ici, qu’aux pieds d’un mirador,

Des démons jouent aux dés ton écorce peureuse…

Partager cet article

Repost0

commentaires