Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 14:39

 

 

Lorsque de l’âme monte un souffle allégorique,

Emergent de l’esprit d’insolites splendeurs,

D’un sillon d’encre, l’autre, issu des profondeurs,

S’affirme et transparaît de façon empirique…

 

Passant imaginaire au regard chimérique,

Moi-même et différent je m’éveille aux grandeurs,

Ma prose pour miroir nous allons maraudeurs

Cueillir l’émotion sur l’eau métaphorique…

 

Puisque la poésie anime le devin,

Etrange l’aphorisme effleure le divin,

D’un verbe inusité l’ineffable se pose…

 

De l’être à son contraire, au puits du ressenti,

Nul ne saura jamais qui, d’une anamorphose,

Du poète ou de l’homme est le mieux abouti…

Partager cet article

Repost0

commentaires