Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2018 2 09 /10 /octobre /2018 10:28

Sous l’aile des coteaux, dans l’ombrage des pins,

La pivoine et le thym pointent leurs nez timides.

Prolixe, le poète ourle ses calepins ;

Au creux des feuillaisons, il pleut des éphélides…

 

Matinal, le soleil affûte ses flamberges,  

Des coulures de miel emperlent les ruisseaux,

Topazes et saphirs en caressent les berges ;

Le gazouillis de l’eau cajolent les roseaux… 

 

Les fifres des zéphyrs ourdissent des arpèges,

Joyeux les oisillons sortent de leurs couffins,

Aux pieds des framboisiers sautillent des asperges ; 

Astrée et romarin détissent leurs parfums…

 

Sur sa tige, la rose esquisse un pas de danse,

L’asphodèle et l’iris s’invitent à danser,

Genêts et mimosas ondulent en cadence,

L’absinthe et le jasmin s’enlacent d’un baiser…

 

Soprano de l’amour, lyrique la nature

Compose un opéra, son chant à l’infini,

Au grand bal des saisons, en conte l’aventure ;

Dans le cœur des oiseaux, la vie a fait son nid…  

Partager cet article

Repost0

commentaires