Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 11:22

Almées au vent léger, au jardin de mon cœur,

La jonquille et l’iris papillonnent frivoles.

Espiègles farfadets parmi les herbes folles,

Fauvette et rossignol se dandinent en chœur...

 

Au bas d’un volet bleu à demi entrouvert,

Gai luron le printemps s’assoit sous la tonnelle.

Un rayon de soleil, doux comme la flanelle,

Efface les derniers stigmates de l’hiver…

 

Cascatelles de miel à la neuve saison,

Ribambelles de mots, dans les nids, dans les têtes,

Sacralisent le temps des bourgeons et des fêtes ;

Sur la pointe des pieds revient une chanson...

 

Envolées de cristal, eaux claires des ruisseaux,

Dès le matin naissant, une femme fredonne

Une ode au piano. Sous ses doigts de madone,

Emperlés de satin, s’envolent des oiseaux…

 

Des papillons fleuris folâtrent sous les pins

Et l’abeille repart butiner l’astragale.

Des nuées de parfums font une martingale ;

Dans les futaies, l’amour chausse ses escarpins…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires