Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 10:35

Rêve en suspension, volets bleus délavés,
En surplomb de la mer que le ciel dodeline,
Maison blanche étalée au flanc d’une colline ;
Le velouté du vivre hant
e ma vision…

Dans tes yeux mon amour, vestale l’horizon
Chuchote à mots feutrés l’envol des tourterelles,
S’exhalent des senteurs de pommes et d’airelles
Des bosquets de jasmin fleurent la
frondaison…

Nous buvons le vin frais de nos cœurs apaisés,
Sur sa tige, la lune à des joues d’opaline,
Dans sa douce clarté descend l’heure câline ;
Ton souffle dans mon cou s’emperle
de baisers…

Sur la rose des vents, dans le jour décroissant,
Un pendule éthéré lestement se balance,
L’heure passe, s’étale, habite le silence ;
Le clapotis de l’eau, seul, f
rémit languissant…

Sous les doigts musiciens de l’illustre orpailleur,
Corsages échancrés nimbés de serpentines,
Les larmes de la nuit, en bouquets d’églantines,
Sèment au firmament des g
raines de bonheur…

Partager cet article

Repost0

commentaires