Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 11:59

Sur le grand canapé, dans la lueur des flammes,

Prés de l’âtre le soir, ils sont là, simplement,

L’un à l’autre accouplés, nourrissant cœurs et âmes,

De chaleur et douceur, le tendre sentiment…

 

Dans la molle clarté des lampes tamisées

Il caresse son dos et son cou douloureux.

Bercée, elle s’endort sous ses mains apaisées,

Il veille sur son souffle et se sent bienheureux…

  

Sur un coussin, le chat, se déploie et ronronne.  

Une bûche crépite, il la prend dans ses bras.

Tout contre lui blottie, elle bouge et frisonne,

Dans ses cheveux ses doigts s’enroulent, délicats…

 

Au creux de son sommeil, elle soupire encore

Et marmonne à mi-voix et lui, n’ose bouger

De peur de l’éveiller. Plus que tout il l’adore.

Il la trouve si belle et veut la protéger…

 

Ainsi passe la nuit, elle dort et lui rêve

Éveillé. Son amour effleure l’infini,

Il déborde palpable et s’épand sur la grève.

Face à elle, il se sent tendrement démuni…

 

Dehors le vent mugit, c’est la fin de l’automne,

Il fait froid. Dans le parc, les arbres dépouillés

Gémissent sous les coups de butoir. L’heure sonne,

Il l’écoute dormir, les yeux émerveillés… 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Les chemin de l'amour...
commenter cet article

commentaires