Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 12:18

J’ai vu l’ombre planer au-dessus de mon crâne,

Son souffle me frôler, j’ai vu des assassins,

Au nom d’un dieu, tuer mes amis, mes voisins

Alors j’ai pris la route avant qu’on me trépane…

 

J’ai laissé ma maison reçue en héritage,

Mon pays, ma patrie, un morceau de mon cœur.

J’ai laissé mon travail, mon passé, mon honneur,

Du livre, j’ai tourné, tête basse, la page

 

Chaotique, incertain, La vie est un long fleuve.

Oublie à tout jamais la vigne et l’olivier

Et ce chat qui sommeille au bas de l’escalier.

Coquille de noix flotte et vogue vers l’aube neuve

 

Ils fuient la peur, la mort en regardant cet astre

Qui luit au firmament. L’étoile du Berger

Pour guide, de la mer, ils bravent le danger.

Ont-ils vraiment le choix ? Derrière eux le désastre…  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Les migrants...
commenter cet article

commentaires