Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 11:44

Sur le sofa profond dans la clarté des lampes,
Les yeux à demi-clos, brûlante évidement,
Elle expire et chavire au son des heures lentes ;
Femme éprise, elle attend, lascive, son amant…

Emprise du désir, chevelure déclose,
Imaginant son corps, sous ses mains, frémissant,
Et maints baisers fougueux, féline, elle prend pose
Sur deux cousins soyeux, reins cambrés, lestement…

Elle glisse ses doigts sous sa robe échancrée
Et caresse ses bas d’un ongle raffiné,
Bruissements de tissus sur sa peau chamarrée,
S’exalte capiteux un parfum de daphné…

Ardente comme braise, enjôleuse et peu sage,
En songeant à ses bras, elle émoud ses appâts,
La pointe de ses seins affleure son corsage
Et son âme tressaille au moindre bruit de pas…

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe Lemoine - dans Les chemin de l'amour...
commenter cet article

commentaires