Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 13:28

Le long d’une gouttière, un félin téméraire
Apprivoise le vide, avance à pas feutrés.
Sur l’ardoise des toits, l’équilibre est précaire.
Elfes évanescents, maints souffles éthérés
Divaguent. Cristallin, le visage lunaire
Des choses déambule. Ondoyante clarté,
Sur le fil lactescent une ombre solitaire
S’effeuille et se dévoile en toute intimité.
Essence de parfum, sous un galon de brume,
Estampée, en demi-teinte, une empreinte au fusain
Ondule vaporeuse. Une sirène brune
Donne corps et visage à mon rêve incertain.
Froissements de draps blanc sur le lit d’une étoile,
Le temps se cristallise en larmes de grésil,
Il neige sur mon cœur, soudain la nuit se voile ;
Il n’est d’autre départ que celui de l’exil…

Partager cet article

Repost0

commentaires