Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 11:27

À l’heure où je divague entre rêve et mensonge

Et qu’il me plaît de croire à d’autres horizons,

De chagrins en regrets, mon cœur est une éponge

Où l’espérance distille un à un ses poisons…

 

Lorsque j’ai mal aux mains d’avoir toqué aux portes,

En vain et que j’entends le désamour tisser

Des flots d’indifférence. Aux pieds des amours mortes,

Désappointé, meurtri, je ne sais que penser…

 

Lorsque l’aube nouvelle est rude et non point tendre.

Alors que je suis seul si loin dans le grésil

Et que je dis des mots que nul ne veut comprendre

Je n’ai d’autres chemins que celui de l’exil…

 

Lorsque le mal de vivre emporte mes certitudes

Et que mes rêves brisés s’écaillent en lambeaux,

À la fois amante et sœur de mes solitudes,

Seule, la nuit complice allège mes fardeaux…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires